• Planque Christine

Planque Christine verre

Les mots de Christine Planque reflètent sa passion. Du verre, cette matière dont elle se joue, elle peut parler pendant des heures. Son atelier est un cube vitré, posé dans une grange de Médavy où trône un bon vieux four à céramique, prêt à tous les offices. « Je suis formée à deux techniques de verrerie qui ne nécessitent pas la même cuisson, justifie l’artisan. Dans ce four, je peux cuire aussi bien du fusing que de la pâte de verre. »

Le fusing est la pratique à laquelle elle s’adonne le plus volontiers : « Cela consiste à cuire des motifs formés de tessons de verre, de verre concassé ou de poudre et de peinture sur une plaque de verre. Une seconde cuisson, à l’aide d’un moule, permet de donner sa forme à l’objet. »
« Entre les cuissons et le refroidissement des pièces, chacune d’elle nécessite bien six jours de travail, souffle-t-elle. Mais j’utilise une gamme de verre peu onéreuse ce qui me permet de vendre certaines pièces à 15, 20 ou 30 €. »

 

Le fusing est la pratique à laquelle elle s’adonne le plus volontiers : « Cela consiste à cuire des motifs formés de tessons de verre, de verre concassé ou de poudre et de peinture sur une plaque de verre. Une seconde cuisson, à l’aide d’un moule, permet de donner sa forme à l’objet. »

 

Ces incidents de parcours ne la découragent pas davantage que le temps passé sur chaque création. « Entre les cuissons et le refroidissement des pièces, chacune d’elle nécessite bien six jours de travail, souffle-t-elle. Mais j’utilise une gamme de verre peu onéreuse ce qui me permet de vendre certaines pièces à 15, 20 ou 30 €. »

Peu importent les débris et les coupures, Christine Planque n’est pas du genre à abdiquer au premier écueil. « J’ai choisi de me former à la verrerie après la perte de mon travail, en 2015. À l’époque, j’étais secrétaire dans le nord de la France où j’avais en parallèle, un élevage de chiens, rembobine-t-elle. C’est pour cela que j’ai choisi d’appeler mon atelier 4 Pattes de verre.  »

Les motifs qu’elle forme avec minutie sur ses bijoux, ses assiettes, ses pendules ou ses appliques dessinent encore parfois les contours de ses fidèles westies. Des chevaux sont pourtant venus compléter son bestiaire de verre

retour

La porcelaine, terre de mémoire

Découvrez le travail de Florence Truchon. Tout en délicatesse et légereté, la terre est modelée, ciselée. Textures aux décors créés par impression de dentelle donnent vie à des objets gracieux et aériens. À découvrir d'urgence !


Contact

A très bientôt pour découvrir la sélection des nouveaux artisans d'Arts pour cette saison 2020!

7 jours sur 7

10h30 – 13h00 
et 14h30 -19h00

Tél. 02 41 59 37 43


Rue du Château Gaillard
49730 TURQUANT
Plan d'accès